A propos de la nuit

Participer

La légende

Les membres

Remerciements

Participer

Rejoindre le cortège des vignerons dès Denens

A Denens, pour participer et faire vivre le cortège des vignerons jusqu’à Morges. Formez vos meutes, entre amis, associations, quartiers, écoles, clubs. Déguisez-vous, soyez les plus épouvantables épouvantails de cette fête.

En vous grimant, en faisant du bruit, des grimaces, en gigotant et dansant, vous laisserez un souvenir impérissable aux spectateurs tout au long du trajet vous menant à travers la ville de Morges jusqu’à la place des fêtes. Nous comptons sur votre présence et comme le dit une certaine maxime:

“Plus on est de fous, plus on rit” !

La légende

Que reste-t-il de la légende des épouvantails

On raconte qu’en l’an 1387, des épouvantails se sont animés dans la campagne morgienne, mus par une force mystérieuse. Dans un élan menaçant, ils faisaient un fracas insoutenable, tourmentaient les populations vigneronnes et empêchaient de sortir de chez elle toute personne qui voulait aller vendanger le raisin mûr.

On croit se souvenir que ces vicissitudes étaient la conséquence d’un engagement non tenu par les vignerons; ils auraient en effet promis d’apporter au comte une brante de raisin, en échange des bons conseils prodigués pour la protection des vignes contre les oiseaux.

On alla, à l’époque, mettre un terme au sortilège des épouvantails en brûlant le roi de ces silhouettes envoûtées.

On chanta autour du feu libérateur, en l’honneur de la parole donnée et enfin respectée. Puis l’on festoya toute la nuit pour célébrer les vendanges. En l’an 1996, on retrouva trace de cette légende: on se souvint d’Angénor, courageux vigneron, qui brava le vacarme des épouvantails pour venir se repentir et plaider sa cause auprès du comte de Savoie, avant le début des vendanges. Le cortège des vignerons, tambours en tête, descendus de Dennens jusqu’à Morges, fit écho à cette descente historique. On fit ensuite une procession solennelle avec, à sa tête, un épouvantail géant. On alla brûler celui-ci sur la place de l’église.

On festoya ensuite toute la nuit pour célébrer les vendanges. En 1998, sur la place du château de Morges, on raconta la légende et son grand vacarme d’épouvantails, et des vignerons descendirent de Denens, tambours en tête avec du raison mûr. On fit ensuite une procession solennelle pour aller brûler le roi des épouvantails sur la place de l’église.

Et l’on festoya toute la nuit pour célébrer les vendanges.

Toute la légende

Complète                                              En vers

Les membres

Eric Kaltenrieder

Eric Kaltenrieder

Président

Caroline Gandillon

Caroline Gandillon

Secrétaire

Hélène Sauty

Hélène Sauty

Cortège et jeunesse

Lionel Sauty

Lionel Sauty

Infrastructures, logistiques, sécurités, informatiques

Jill Rossier

Jill Rossier

Sponsoring

Gaetan Loeffel

Gaetan Loeffel

Infrastructures, logistiques

Denis Gaillard

Denis Gaillard

Techniques

Sylvie Cavin

Sylvie Cavin

Après fête

Remerciements

Le comité de la Nuit des Épouvantails remercie

• Raphaël Cornut

• La Jeunesse de Morges

• La Jeunesse de Monnaz

• Les Domaines Perey, Vufflens-le-Château

• Domaine des Vaugues, Chigny

• Fromagerie Jacques-Alain Dufaux, Morges

• Fête des Épouvantails, Denens

• La Verrerie de Saint-Prex

• CBC – Ça Balaie.com

• JOMOS Protection Incendie SA

Donateurs

• La Tchette

• La Fondation Bolle

• Karakas & Français SA

• Mayer Opticien

• Fabrice Bovay (BBHN SA)

• Interima SA

• Romande Energie SA

• Domaine des Tilleuls à Monnaz

• Les communes d’Etoy, Denens, Féchy,  Lussy-sur-Morges, Chigny, Villars-sous-Yens, Vuffl  ens-le-Château, St-Livres, Cottens, Lavigny, Lonay, Préverenges, Tolochenaz, Cossonay, Echichens, Montricher, Bougy-Villars

Scroll TOP